Comment établir un budget pour un projet agile ?

Un projet agile est devenu incontournable pour toute entreprise recherchant un moyen efficace pour assurer un bon retour sur investissement. Ce concept peut de prime abord, vous sembler flou, mais nul besoin de faire appel à un expert pour vous l’expliquer.

Quels sont alors les rôles et les avantages du projet agile pour une entreprise ? Comment établir un budget pour ledit projet ?

Le rôle d’un projet agile et les avantages que votre entreprise en retire

L’agilité est indéniablement le principal avantage d’un projet agile. Vous avez donc besoin de collaborateurs et de conseillers habiles pour vous accompagner dans la concrétisation de votre projet. L’agilité est également un véritable outil vous permettant d’avoir une bonne maîtrise des risques et des éventuels changements. Elle vous aide à optimiser le contrôle du projet, à encourager vos équipes et à booster leur énergie.

L’approche agile vous accorde également des avantages financiers via une création rapide de valeurs, une gestion optimisée du rendement de l’investissement et la possibilité de débuter le projet avec un budget limité.

Au niveau organisationnel, ce concept est favorable aux développeurs, car il procure une plus grande autonomie et une meilleure collaboration entre les équipes. Des avantages stratégiques, tels que l’optimisation de la gestion des risques, une meilleure réactivité et l’émergence d’une culture d’entreprise agile, font également partie des atouts d’un projet agile.

À l’heure actuelle, le « Scrum » est la méthode Agile la plus adoptée. Ce procédé définit clairement trois rôles :

  • le Scrum Master,
  • le Product Owner,
  • l’équipe de développement.

Il impose également la planification des sprints de production et des formalités. Nécessitant l’application de principes « agiles » dont la transparence, la simplicité et la collaboration, la méthode Scrum implique l’auto-organisation des équipes afin d’accroître la capacité d’adaptation aux besoins des clients.

À lire : améliorer la portée de ses campagnes, quelle recette ?

Élaborer un budget prévisionnel pour un projet agile

Vous pouvez établir le budget en suivant sept étapes bien distinctes :

1- Séparer les coûts directs et indirects 

Cette étape permet de mieux calculer les bénéfices bruts et le résultat net de votre projet. Le coût direct comporte le coût du matériel, des équipements et des fournitures, le salaire des personnels et les éventuels frais pour la sous-traitance.

Le coût indirect concerne les frais que vous aurez dû débourser même si le projet n’avait pas eu lieu. Seront inclus dans l’estimation, les bonus et les avantages des employés, les diverses locations, et le salaire des personnels de services marketing, administratifs, comptabilité et finance.

2- Établir une estimation plus détaillée

L’estimation des coûts s’effectue au fur et à mesure que le projet progresse, car elle est évaluée de manière approximative au moment de la création du projet.

Vous devez tout simplement définir un budget prévisionnel plus détaillé afin d’obtenir la validation du projet et ensuite procéder à des ajustements en tenant compte des besoins.

3- Procéder à un suivi des projets et des clients

Vous devez être en mesure de distinguer les dépenses et les revenus associés à chaque projet et pour chaque client, en vous équipant d’un système de gestion de projet adapté.

4- Estimer convenablement le temps à consacrer pour le projet

Les membres de votre équipe ont tendance à être optimistes sur l’estimation du délai effectif de la tâche. Basez-vous ainsi sur votre expérience afin de réaliser une évaluation plus précise des coûts et de la durée du projet.

Prenez toujours une marge sur le temps de production de vos employés et pour les éventuels changements de tâche.

5- Effectuer un suivi du temps passé sur chaque tâche du projet

Établir une fiche de suivi du temps passé sur chaque tâche vous permettra d’effectuer une estimation précise des frais attribués à chaque projet.

6- Réaliser une comparaison des coûts estimés et des coûts réels

Vous pouvez vous appuyer sur votre logiciel de gestion de tâches pour procéder à la comparaison des coûts estimés et des coûts définitifs de votre projet.

7- Assurer une bonne communication avec le client

N’omettez pas de prévoir une marge de tolérance avec votre client dès le début du projet. Faites-lui également part des hypothèses, des contraintes et des exclusions relatives à votre projet.

Pour la mise en place d’un projet agile, vous pouvez vous appuyer sur l’expertise de l’agence de communication et de marketing Manae Business. Nos consultants disposent de toutes les compétences requises pour la gestion budgétaire et la mise en place de votre projet.