E-commerce : le secteur gagnant pendant la crise du coronavirus !

Les mesures de restrictions relatives à la Covid-19 ont boosté l’e-commerce en 2020. Pourtant, le secteur n’est pas nouveau en France. Cela fait des années que l’on commande sur le web, mais en 2020, le marché français du e-commerce a cumulé 103,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires ! Décryptage du phénomène.

E-commerce : une progression exponentielle

Si le secteur du e-commerce est entré dans nos mœurs depuis plusieurs années, il s’est largement depuis la crise du coronavirus. Les ventes en ligne auprès des enseignes ont ainsi progressé de 83 % l’an passé. Le communiqué de presse FEVAD révèle d’autres chiffres clés du e-commerce en 2020 :

@FEVAD

Même s’ils préfèrent flâner dans les magasins, les Français se tournent de plus en plus vers le commerce en ligne. Leur motivation est ici plus rationnelle, du fait d’un plus large choix de produits, de meilleurs prix et de la possibilité de comparer.

L’e-commerce a donc joué un véritable rôle d’amortisseur économique, en limitant l’impact des fermetures de magasins physiques, et en favorisant une reprise en accord avec les nouvelles habitudes d’achat des consommateurs.

À lire aussi >> Comment le social selling influence les performances e-commerce ?

 

Les géants du e-commerce toujours au sommet

Le commerce digital a pris une nouvelle dimension, et il n’y aura sans doute pas de retour en arrière. Si la tendance ne représente encore que 10 % du commerce en France, 2020 s’est révélé être une année de croissance exponentielle pour de nombreux acteurs ! 

Sans surprise, les leaders de la vente en ligne arrivent toujours en tête de liste des sites de e-commerce les plus performants. Le secret pour optimiser leurs ventes  ? Un large choix de produits, une livraison rapide et des prix défiants parfois toute concurrence…

Voici le Top 10 des sites e-commerce les plus visités en France :

@Similarweb

Pendant le confinement, les Français qui n’osaient pas sauter le pas de l’achat en ligne s’y sont retrouvés contraints, notamment par le biais du drive alimentaire qui a littéralement explosé. On lui reconnaît ainsi une hausse d’activité de 75 % !

@FEVAD

À lire aussi >> E-commerce en 2021 : les 5 tendances à suivre

 

Les vrais gagnants de la crise : PME, restaurants et auto-entrepreneurs 

Cette année, les grands gagnants de la crise ne seront pas forcément ceux que l’on imagine… Amazon, Leboncoin ou encore Cdiscount ont depuis longtemps conquis leur public, mais les véritables gagnants sont ceux qui présentent les taux de croissance les plus élevés. 

En effet, les périodes d’inactivités successives imposées par la Covid-19 ont été pour certains l’occasion de faire naître un projet d’entreprise. Selon une étude de l’Insee publiée en 2020 , certains secteurs d’activité ont connu de fortes hausses de créations d’entreprises : informatique, bâtiment ou encore services de livraison à domicile… 

De bons sillons ont également été creusés, tels que la vente de plats à emporter ou le « click and collect ». La crise peut donc générer de belles opportunités. Et malgré les difficultés rencontrées, la flamme de l’entrepreneuriat semble toujours allumée ! 

Vous êtes à la tête d’une plateforme e-commerce et aimeriez accélérer ou repenser son développement ? Manae Business, agence conseils e-commerce, vous accompagne de A à Z, et améliore la stratégie de votre activité en ligne !