Créer un logo pour son entreprise

Le logo est le premier élément visuel retenu d’une entreprise. Son rôle est de véhiculer l’image de marque que l’on souhaite imprimer dans l’esprit du public. Tout dans ses couleurs, ses formes et ses différentes déclinaisons doit donc refléter les valeurs, l’activité, les produits et services ainsi que les objectifs sociaux et économiques de la société.

Contrairement à une certaine idée reçue, la conception d’un logo ne se limite pas simplement au point de vue esthétique. En effet, cela demande une analyse profonde de l’identité de l’entreprise, mais également de l’environnement dans lequel elle évolue. C’est pourquoi il vaut mieux confier cette tâche à une agence spécialisée.

À lire : Création d’identité visuelle pour un meilleur impact marketing

L’importance d’un logo pour sa stratégie digitale

Avoir une bonne identité visuelle est une priorité dans le contexte socio-économique actuel qui est fortement caractérisé par la prépondérance de l’image et l’omniprésence d’Internet. Aussi, il est essentiel d’avoir en tête tous les paramètres qui doivent être pris en compte dans la conception de cette identité. Seule une agence webmarketing, qui peut également se charger d’une commande de création de site internet, saura donner à un logo l’âme à laquelle on le reconnaîtra sur la toile.

Phases de réflexion

La conception d’un logo comporte plusieurs phases dont il faut suivre l’ordre de succession pour aboutir à un résultat optimal.

Phase de recherche

Il est important de rassembler les éléments dont on dispose pour produire un logo efficace et pertinent. Cette étape doit permettre au propriétaire de la commande d’expliquer clairement :

  • son identité ;
  • ses valeurs ;
  • ses objectifs ;
  • son marché ;
  • son positionnement dans ce marché ;
  • ses sources d’inspiration.

Pour aider l’entreprise cliente dans cette réflexion, un prestataire aguerri dans le domaine marketing et communication met à disposition des outils logiciels et des ressources humaines adaptés. Un brief créatif doit voir le jour à l’issue de cette étape riche en échanges.

Réflexion sur la typographie

Il convient de souligner que, dans l’inconscient collectif, chaque police d’écriture renvoie à une émotion particulière. Par exemple, une typographie en courbes reflète de l’harmonie et un certain classicisme, tandis qu’une police épaisse suggère la force et la ténacité. De même, une police avec empattement confère un certain raffinement, si l’on se réfère aux standards d’une agence de communication du luxe. Dans tous les cas, il est primordial de vérifier que les mots soient bien lisibles, tant sur le papier qu’à l’écran. Il ne faut pas hésiter à modifier une police de caractère pour mieux la différencier. 

Pareilles aux polices de caractère, les couleurs ont leur importance dans la création d’un logo. Le rouge rappelle par exemple l’énergie et l’esprit de conquête, tandis que le bleu est synonyme de sérénité. Le noir est la couleur de la rigueur et de la sobriété, alors que le jaune est associé au dynamisme et à l’optimisme. Le vert est le symbole de la nature et de l’écologie, et le blanc celui de la paix et de l’innocence.

Réflexion sur la forme

Les formes ont aussi une symbolique très forte dans un logo. Le carré matérialise un côté rigoureux, alors que le rond symbolise la communauté et l’inclusion. Voilà pourquoi ce dernier est par exemple très utilisé par une agence de communication santé. Par ailleurs, le rectangle horizontal amène de la stabilité et le losange, qui est souvent utilisé par les organismes de financement, représente la notion de cycle.

L’élaboration du logo

Après l’étape de la réflexion viennent l’étude vectorielle et la création graphique proprement dite. C’est à ce stade qu’intervient la vérification des éventuelles similitudes avec les logos des concurrents qu’il ne faut surtout pas plagier, même partiellement, même si certains secteurs ont des codes établis. Les dispositions du cahier des charges doivent aussi être respectées à la lettre, même si l’image obtenue n’est pas encore définitive.

Le logo définitif

Même si les éléments du visuel sont assemblés dans leurs proportions et couleurs définitives, d’autres vérifications restent à faire. L’analyse des retours internes, qui permet d’obtenir les premières réactions à chaud, mérite une attention particulière. Il en est de même pour l’optimisation de l’image à l’aide d’outils logiciels. La déclinaison pour tout type de support (presse écrite, télévision, affiches, flyers, web, en-tête de lettre, signature électronique, etc.) intervient en dernier lieu.