5 techniques Growth Hacking

Le Growth Hacking ou « le piratage de croissance » est une vision innovante du marketing, un état d’esprit pour atteindre la croissance rapide.

Il regroupe des procédés et stratégies marketing utilisables par une entreprise pour activer sa croissance de manière significative. Il est le plus souvent utilisé par les startups ou au moment du démarrage d’une entreprise pour booster rapidement le chiffre d’affaires.

Il a fait ses preuves chez des entreprises comme Airbnb, Capgemini, LinkedIn, Uber, YouTube, Dropbox, Hotmail, Instagram, Twitter et bien d’autres.

Les étapes d’une stratégie Growth Hacking sont : l’Acquisition, l’Activation, la Rétention, les Revenus et le Referal (Recommandation) ou AARRR. Votre start-up, TPE ou PME a besoin de résultats rapides ?

Les meilleurs techniques de Growth Hacking

  1. Acquisition

C’est la phase de l’acquisition de trafic. Il faut trouver le canal idéal pour diriger le maximum de prospects vers le site internet de la startup. Générer du trafic implique l’utilisation des techniques d’inbound et outbound marketing améliorant votre visibilité sur Internet (mailing relation presse, SEO, SEM, etc.).

  1. Activation

Il s’agit de la phase où vous devez inciter l’internaute à devenir un utilisateur. Il faut alors lui proposer des contenus/produits/services à forte valeur ajoutée comme le retargeting, le téléchargement de guide avec inscription obligatoire, le code de réduction, etc. Incitez-le à créer un compte ou à s’abonner à vos newsletters et simplifiez ces processus pour l’encourager.

À lire : Définition Growth Hacking

  1. Rétention

Dans cette phase, vous devez retenir l’attention de l’utilisateur et le fidéliser. N’hésitez pas à proposer des mises à jour, à ajouter des fonctionnalités, à améliorer l’expérience client. Grâce à ces astuces, vous inciterez les utilisateurs à revenir sur votre site web.

  1. Revenus

C’est l’étape durant laquelle vous devrez convaincre les utilisateurs à acheter vos produits ou services. Ici encore, vous devez faire preuve d’originalité en termes de contenu pour apporter de la valeur ajoutée à vos offres. Si votre prospect agit, cela signifie que vous avez réussi à le convertir en client.

  1. Recommandations

C’est la dernière phase d’une stratégie Growth Hacking réussie. Vos clients se transforment en « ambassadeurs » de votre marque. Si vos prestations et vos produits leur donnent satisfaction, ils en feront la promotion auprès de leur entourage. Amenez-les à partager et à recommander votre marque avec les outils qui sont à leur disposition.

Citons notamment les boutons de partage, la fonction de partage sur Facebook, Twitter ou autres réseaux sociaux, Envoyer un ami, etc.

À lire : Mettre en place une stratégie de communication cross-canal

Manae Business, votre partenaire en Growth Hacking

L’accompagnement d’un professionnel du marketing, expert en Growth Hacking, est évidemment conseillé pour obtenir les meilleures performances et donc une croissance rapide et exponentielle de votre entreprise. D’autant qu’il faut de la créativité, de l’expertise ainsi qu’un fort ADN business pour créer du trafic sur le web, relancer les prospects et mesurer les retombées.

Manae Business, une référence en la matière met en place votre stratégie Growth Hacking. Selon vos objectifs, nous vous offrons les solutions marketing pour gagner rapidement en visibilité et augmenter votre chiffre d’affaires. Vous désirez en apprendre davantage sur notre vision et approche du growth hacking ? Contactez-nous !